Comment s’en sortir ?.

 

Avant tout, il faut faire des bilans détaillés :

  1. PN « au travail » ou PN « à la maison ».
  2. Dérangeant ou dangereux ?
  3. Possibilité ou non de faire « cause toujours » ?
  4. Possibilité ou non de s’en débarrasser d’une façon ou d’une autre (légale s’entend....).
  5. A-t-on une autonomie financière ou pas ?
  6. A-t-on une base de replis « possible » et sure (parents la plupart du temps) .
  7. A-t-on des preuves de ce qui se passe ?
  8. A-t-on des témoins de ce qui se passe ;des témoins crédibles et surs ?
  9. Avis avocat et notaire : les biens, le logement, les enfants...

 

Il faut aussi s’attendre à des réactions non seulement extrêmement violentes mais aussi extrêmement longues,voire apparement "illogiques" .
Des réactions qui dépassent « toute logique » ,y compris des réactions telles que le PN peut s’embarquer dans des réactions telles qu’elles lui feront
(de façon certaine et pas accidentelle) plus de mal à lui qu’à vous .

 

Envisager donc sérieusement le volet « juridique » de la chose, et ce d’autant plus qu’il y a entre vous ou de votre côté des affaires
« pas trop catholiques »  (argent à l’étranger, etc ....).

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.